Les différentes régions de trek

  • Région Annapurna :

    Cette région très populaire de trekking est situé entre les territoires de deux belles rivières himalayennes : Kaligandaki dans le côté Jomsom et Marshyandi dans le coté Manang à l’ouest du Népal. La chaîne de montagnes de cette partie du Népal qui comprend la région Annapurna et l’Annapurna I, le premier des sommets de 8000m.
    Également inclus dans cette région est un autre grand pic de 8000m, le Dhaulagiri, qui est située à l’ouest de l’Annapurna I. Maurice Herzog, un alpiniste français très connu a grimpé l’Annapurna I pour la première fois.
    Pendant le trek dans cette région, les randonneurs peuvent voir les vues spectaculaires de plusieurs sommets dont le Dhaulagiri I et Annapurna.
    Différents types de flore et la faune, les communautés ethniques, leurs cultures typiques et l’agriculture locale.
    La meilleure saison pour le trek dans cette région : Septembre, Octobre, Novembre et Mars, avril, mai.
    Des randonnées courtes et longues sont possibles dans cette région: Trek Gorepani, Trek Landruk Ghandruk, Trek Jomsom Kali Gandaki Valley, Trek Muktinath, Trek Annapurna Base Camp, Trek Massif circuit Annapurna, Trek Vallée de Nar Phu, Trek lac Tilicho…

    Région Langtang

    Cette région populaire de trekking est située dans le nord du Népal à la frontière du Tibet. Son territoire est délimité par deux magnifiques rivières: la rivière Langtang du côté Langtang et la rivière Melamchi du côté de Helambu. Cette région de trekking est très célèbre pour les treks classiques Langtang Helambu Gosaikunda. Les cultures philosophiques dans cette région sont : le chamanisme, le bouddhisme et l’hindouisme.
    Chaque année au bord du lac sacré de Gosaikunda, il y a un festival chamanique (Bonistes). Les majorités ethniques sont Tamang, Sherpa, Helamu et les brahmanes. La région présente une variété de flore et de faune, une agriculture locale, ainsi que des monastères et autres monuments bouddhiste tibétain…

    Région Mustang

    Cette région de trekking est située dans l’ouest du Népal à la frontière du Tibet. Elle est connue au Népal, pour son côté désertique par manque de pluie. L’origine de la rivière Kalaigandaki est le Mustang. Nous pouvons voir dans cette région les vues spectaculaires sur les montagnes du Dhaulagiri, le pic Tukuche, le pic Nilgiri, le pic Tilicho, le pic Thorong…
    La Vallée de Lo-Manthang est totalement préservé et caché de l’Himalaya, au Népal.
    Les sociétés sont influencées par les cultures tibétaines bouddhistes. Le commerce entre Tibet et Mustang a perduré jusqu’à nos jours. Les principaux centres d’intérêt de cette région sont les monastères anciens bouddhistes, les murs religieus en pierre, les stupas bouddhistes avec leurs drapeaux saints et sacrés, les monuments anciens, les écritures tibétaines sculptées sur la pierre, les toit des maisons en bois sec, les cavernes protégées datant des guerres que se livraient les anciens khampas (populations locales du Mustang) et les Tibétains.
    Les populations locales du Mustang sont des ethnies : Gurung, Dalit, Thakali, Thakuri et tibétaines. La principale source de revenu locale est l’élevage de chevaux, de yacks et de moutons.
    En outre, il existe une agriculture où prédominent les cultures de la pomme de terre, le blé noir, le blé, le choux…. Il existe aussi dans cette région un système de mariage polyandre : une femme peut être mariée à 5 maris.

    Région Manaslu

    Cette région se situe entre Annapurna et Ganesh Himal à l’ouest du Népal, jusqu’au district de Gorkha, frontalière avec Tibet. Les Gurkhas (Gurungs ethnies) sont célèbres pour la guerre militaire dans le monde. Le roi Prithvi Narayan Shah, ancêtre de notre ex-roi Gyanendra régnait au palais de Gorkha au 18ème siècle et a unifié notre Népal. C’est une destination très populaire pour le trek de camping qui est non touristique et apaisante. Les habitants d’origine locale dans la région sont d’origine ethnique Gurung, Magar, Tamang, Dalit, braman et tibétain.
    L’intérêt de cette région est : Magnifiques vues sur les chaînes de montagnes du Ganesh Himal, du Manaslu et de l’Annapurna, les variétés de la flore et de la faune, ses maisons en pierres typiques, plusieurs groupes ethniques et culturels bouddhistes et hindous. Les chevaux, yacks, moutons et mules sont les transports locaux, bien cachée dans la Vallée de Tsum, la route nouvellement ouverte au cœur de la région himalayenne du Manaslu.

    Région Dolpo

    Cette région de trekking est située dans l’extrême ouest du Népal avec la frontière du Tibet. Les sociétés sont influencées par deux philosophies principales : le bouddhisme tibétain et le chamanisme tibétain. Le Chamanisme (Bonisme), plus populaire avant le bouddhisme, a été développé au Tibet. Dans la région, nous pouvons voir les monastères de ces deux religions, où sont pratiqués les principes du bouddhisme et du chamanisme. Nous pouvons voir les livres saints écrits à l’encre d’or dans les temps anciens. Il y a deux treks possibles : haut Dolpo et bas Dolpo.

    Région du Dhaulagiri

    C’est une région très difficile de trek en camping dans l’ouest du Népal. Le Dhaulagiri I plus de 8000m et d’autres pics se trouvent dans cette région : le pic Tukuche, le pic Dhampus (Pic Thapa), le sommet Brikuti, le pic papillon…
    La flore et la faune sont riches et variées, le paysage est verdoyant…
    Il faut vraiment faire très attention aux avalanches, aux chutes de pierres et aux glaciers pendant le passage du French Pass dans ce trek. Nous pourrons voir de superbes et magnifiques vues sur la chaîne des Annapurnas inclus 1er Annapurna plus de 8000m, Sud Annapurna, le pic Nilgiri, le pic Tilicho et la belle rivière Kaligandaki et sa vallée, et ses villages d’ethnies Thakali de Marpha, Tukuche, Larjung, Kobang et Kalopani que nous traversons au cours de cette randonnée.
    L’alpiniste française très célèbre Chantal Maudit est décédée au cours d’une expédition au Dhaulagiri 8000m. Elle avait fait au par avant l’ascension du Mt. Everest et plusieurs autres expéditions au Népal.

    Région Kanchenjunga et Makalu

    Ces régions de trek en camping non touristiques et sauvage sont située dans l’est du Népal. Nous pouvons voir les différentes vues des montagnes, Makalu plus de 8000m, Baruntse et Kangchenjunga 8000m deuxième plus haut sommet du Népal. Durant le trek, nous devons marcher dans les jungles tropicales et subtropicales où la flore et la faune diffèrent, traverser les villages d’ethnies Rai et Limbu. La région est influencée par les majorités ethniques Rai et Limbu qui suivent la religion Kirat et sa culture.

    Pourquoi le Népal est devenu une terre de l’Himalaya?

    Il y a au total 14 sommets dans le monde d’altitude de 8000m. Parmi eux, 8 sommets sont situés au Népal : Le Mt. Everest, le Lhotse, Le Choyu, le Makalu, le Kanchenjunga, le Manaslu, l’Annapurna et le Dhaulagiri. C’est pourquoi, le Népal est devenu la meilleure destination et la plus stimulante pour les amateurs d’aventures en montagne.

    Pourquoi les touristes aiment voyager souvent au Népal?

    Pour la diversité de sa nature qui varie avec les altitudes qui vont de 900m jusqu’à 8848m, ses pics enneigés, y compris 8 sommets d’une altitude de 8000m, ses beaux lacs et ses chutes de glace, ses régions de collines et de basses terres du Terai, ses climats tropicaux et subtropicaux, ses variétés de la flore et de la faune, ses religions multiples, ses langues, ses coutumes, ses cultures, ses différents groupes ethniques, ses traditions et ses festivals, ses arts anciens, ses palais et monuments, ses sites patrimoines du monde, …
    Et puis un accueil chaleureux ancré dans notre culture népalaise.

Copyright 2010 ARTreknepal. Tous droits réservés.    Développement BFProduction