Boutan

  • Boutan

    Boutan

    A propos du Boutan

    Le Boutan, dernière frontière… un paradis magique sorti de l’imagination d’un enfant. Sur le toit du monde, sous l’aile du grand Himalaya, le Boutan, qui signifie Dragon de Tonnerre, est un royaume résolument indépendant. Son isolement l’a aidé à repousser les colonisateurs et sa situation géographique lui a permis de se protéger des apétits de ses gigantesques voisins. Dans un monde où tous les pays sont interdépendants et liés par des traités économiques et politiques, le Boutan reste seul, auto-suffisant et fier de l’être. Le royaume demande peu de faveurs et n’en attend pas en retour.

    C’est en 1971 seulement que le Boutant a brisé son isolement traditionnel pour devenir membre des Nations Unies. La monarchie voulait alors s’ouvrir au monde, au commerce, à l’éducation et à un tourisme limité. Les dix premières années, les touristes voyager par la route de Calcutta ou Darjeling, traversaient Phuentsholing, au sud, par la valée de Paro. Druk-Air, la compagnie aérienne nationale était née et le tourisme boutanais commença. Le gouvernement contient le nombre de touristes visitant le royaume afin de préserver l’esprit d’indépendance essentiel. Cette indépendance aide les gens à se développer avec une vision de la vie à la fois simple et pure. Loin de l’égocentrisme qui nuit à tant de ses voisins, le peuple boutanais est grâcieux, aimable et généreux.

    Le royaume recèle de multiples beautés. Du nord au sud, les terres et les gens changent. Depuis les terres basses de la frontière indienne jusqu’aux hautes terres qui caressent le haut Himalaya, au nord, voisin du Tibet. Le Boutan est un pays religieux. Le peuple boutanais pratique la religion au quotidien, sans ressentir aucune des peurs associées aux pratiques religieuses de l’Occident. La plupart des visiteurs atteignent le Boutan par les airs mais on peut aussi traverser le pays par le nord de l’Inde, par le sud ouest à Phuentsholing et par le sud ouest à Samdrup Jonkar. Rares sont les visiteurs qui restent de marbre. Le royaume et son peuple en quelque sorte jettent un sors. Il s’agit d’un sortilège qui assure leur retour perpétuel.

    Tarif : xxx Euros

    réservation

Copyright 2010 ARTreknepal. Tous droits réservés.    Développement BFProduction