Fêtes Népalaises

  • Mani Rimdu

    Mani Rimdu

    Fêtes au Népal

    Le Népal est réputé dans le monde entier pour ses séries de fêtes pleines de couleurs et d’animation. On dit qu’au Népal « un bâtiment sur deux est un temple et un jour sur deux une fête ». Les népalais célèbrent, dit-on, plus de fêtes qu’il n’y a de jours dans l’année, et quelques unes des fêtes les plus importantes et intéressantes sont indiquées içi. Il y a beaucoup de catégories de fêtes. Certaines honorent des dieux et déesses hindous et bouddhistes, tandis que d’autres font revivre des événements importants de la mythologie antique et de la littérature épique. Alors que les fêtes nationales ont des dates fixes, les fêtes religieuses adhèrent strictement au calendrier lunaire. Ce que les fêtes ont de mieux au Népal, c’est que chaque événement est célébré avec le même enthousiasme et la même profusion, comme on le faisait il y a des centaines d’années quand les gens n’avaient pas d’autres amusements.
    Le riche patrimoine culturel du Népal s’exprime le mieux par le biais des fêtes nombreuses, grandes ou petites, qui se succèdent tout au long de l’année. Bien que les népalais aient des croyances et des racines ethniques très diverses, tous sont unis pour célébrer les principales fêtes de l’année. Des fêtes telles que Dansaient et Tiare ont une importance nationale, et d’autres comme Bisket Ara ou Red Machchhendratnath Jatra relèvent des traditions des vieilles villes des vallées tandis que d’autres encore, comme Mani Indu, ne sont observées que par des communautés rurales spécifiques.
    Une visite au Népal, quelque soit le moment de l’année, promet d’être une expérience festive enrichissante et pleine de couleurs !

    Mani Rimdu:
    Mani Rimdu est la fête la plus importante de Tengboche. Les voyages dans la région de l’Éverest peuvent être encore plus gratifiants s’ils peuvent être organisés pendant la durée de la fête. Celle-ci comporte neuf jours de cérémonies et de méditation (Drypchen) qui se concluent par une cérémonie de bénédiction spéciale du public par Tengboche Rinpoche, puis par les Danses des Masques, de renommée mondiale, exécutées par les moines du monastère de Tengboche.
    On trouvera ci-dessous les dates approximatives des événements de Mani Rimdu de cette année, basées sur le calendrier lunaire tibétain.

    12 Oct : Préparatifs, y compris la fabrication du Mandala de sable et des Tormas (offrandes symboliques faites de beurre coloré et de farine d’orge)

    19 Oct : Les cérémonies du Drypchen commencent et se poursuivent sans interruption pendant 8 jours.

    24 Oct : Les moines s’entraînent à danser sans masques

    25 Oct : Bénédiction du public (Wang)

    26 Oct : Les fameuses Danses des Masques sont exécutées par les moines au cours d’une journée spéciale de cérémonies. La communauté sherpa chante et danse ensuite pendant toute la nuit.

    27 Oct : Conclusion avec le feu Puja

    Lhosar (Nouvel an Tibétain)
    Il s’agit de la Nouvelle année des tibétains et des sherpas du Népal, qui tombe en février. Les monastères bouddhistes de Katmandou, tels que Boudhanath et Swayambhunath sont décorés avec des drapeaux de prières colorés qui accrochent les yeux et attirent la foule. Les gens exécutent leurs danses traditionnelles et accueillent leur Nouvelle Année avec des festins et des réunions de famille au cours desquelles ils portent leurs vêtements neufs et leurs plus beaux bijoux en échangeant des cadeaux.

    Teej
    C’est la journée consacrée par une femme mariée à son mari. Cette fête est célébrée en août ou septembre. Les femmes sont revêtues de magnifiques saris rouges avec de brillants potes (perles de verre), et chantent et dansent en offrant un spectacle que l’on peut voir presque partout au Népal pendant la fête de Teej. Pendant cette journée, les femmes observent un jeun et prient le Seigneur Shiva pour que leurs maris et de leurs familles aient une vie longue, en bonne santé et prospère. Les femmes célibataires observent aussi cette fête avec un zèle particulier dans l’espoir qu’elles épouseront de bons maris. Dès les premières heures de l’aube, des femmes font la queue en de nombreux endroits pour offrir leurs prières au Seigneur Shiva.

    Dashain
    C’est pendant le mois de Kartik (fin septembre et début octobre) que le peuple népalais célèbre la plus importante fête de l’année, Dashain. Dashain est la fête la plus longue et de meilleur augure de tout le calendrier annuel népalais, et est célébrée par les népalais de toutes castes et croyances dans l’ensemble du pays.
    Les quinze jours de festivités se situent pendant la quinzaine où la lune brille pour s’achever le jour de la pleine lune. La déesse Durga, dans toutes ses manifestations, est célébrée dans tout le royaume du Népal avec d’innombrables pujas, des offrandes abondantes et des milliers de sacrifices d’animaux pour le bain sacré rituel, de manière à baigner la déesse de sang pendant des jours.

Copyright 2010 ARTreknepal. Tous droits réservés.    Développement BFProduction